A propos de MCBI
MCBI Conseil est un cabinet de conseil RH à dimension internationale regroupant une équipe de Consultants forts de plusieurs années d'expérience sur les marchés : Mena, Afrique et Europe.
Notre Equipe Dirigeante

Maider Cordoba

Maider Cordoba
Manager entité Recrutement et Evaluation
++

Ismail Belabbess

Ismail Belabbess
Manager entité Expatriation et Relocation
open

Un des facteurs les plus importants du management de projet reste le choix de l’équipe qui doit se faire bien évidemment en amont une fois le projet défini.

Pour réussir un projet d’entreprise, la dimension managériale est essentielle.
Il s’agit d’un ensemble d’étapes qui s’inscrivent dans ce qui est communément appelé «Pilotage stratégique de projets». Le management de projet acquiert, dans toute structure, une dimension stratégique et ce quel que soit le département concerné : RH, finances, ingénierie… Le point avec Ismaïl Belabbess, consultant RH associé MCBI Conseil.

Éco-Conseil : Une fois le projet défini par le top management, comment s'opère le choix de l'équipe du projet ? Quelles sont les compétences nécessaires pour piloter un projet ?
IsmaÏl Belabbess : Il faut savoir que, auparavant, tout projet était conduit par les entreprises avec peu ou pas de lignes directrices et souvent sans processus bien établi au préalable. En effet, les projets pouvaient très bien être très porteurs et offrant des perspectives très intéressantes, mais c’était l’absence d’un «management» et donc d’un mode de gestion proprement dit pour définir tous les paramètres liés au projet en question qui était la cause d’échec.
L’un des facteurs les plus importants du management de projet reste le choix de l’équipe qui doit se faire bien évidemment en amont une fois le projet bien éclairci.
Force est de constater que cet «éclaircissement» passe par ce qui est connu comme QCDR (Qualité-Coût-Délais-Risques).
L’équipe sera donc composée des personnes les plus aptes à répondre de manière efficace au QCDR qui aura été défini.
Les compétences ne sont pas figées et obligatoirement requises pour faire partie du projet concerné, mais c’est au top management d’assigner les tâches aux personnes idoines en fonction de leurs acquis qui doivent correspondre, par conséquent, au QCDR.

Quels sont les outils et méthodes de conduite de projet ?
Il existe plusieurs méthodes et outils de conduite et de gestion de projet. Ces méthodes font souvent appel à l’outil informatique qui va surtout assurer un suivi rigoureux du budget et de l'avancement du projet en question.
Il est nécessaire dans cet ordre d’idées de souligner que tous ces outils et méthodes sont pour la plupart d’origine anglo-saxonne. Néanmoins, dans pratiquement tous ces modes de gestion de projet, nous retrouvons des points communs qui peuvent être scindés en 4 principales étapes :
• Planification du projet en termes de temps.
• Chiffrage et budgétisation des coûts liés audit projet.
• Pilotage des risques.
• Suivi des enjeux à la fois financiers et opérationnels. Les différentes méthodes et tous les outils présents à ce jour sur le marché et utilisés par les entreprises vont donc s’intéresser à ces étapes afin de minimiser les risques d’échec et garantir une conduite efficiente par l’équipe
en charge du projet.

Comment manager les risques de projet ?
Les risques de projet sont intimement liés aux paramètres définis plus haut à travers le principe du «QCDR». Un management efficace va donc avoir pour principal intérêt la minimisation des risques du projet qui peuvent amener à son échec. Afin d’étayer ce point très important, il est nécessaire de mettre en exergue quelques problèmes qui apparaissent le plus souvent dans le management de projet. En effet, parmi ces problèmes souvent rencontrés, nous retrouvons les dépassements de délais et de budgets. L’aspect financier est très important dans tout projet puisque les rejaillissements attendus par le top management peuvent être annulés, voire empirés par de lourdes pertes si la conduite ne se fait pas «proprement». D’un autre côté, concernant les délais, il est toujours obligatoire de ne pas s’attacher à un aboutissement rapide du projet, mais plutôt à un «bon» aboutissement de celui-ci. C’est dans ce cadre que s’inscrit la loi de Hofstadter selon laquelle «Il faut toujours plus de temps que prévu, même en tenant compte de la loi de Hofstadter».

A propos de MCBI

MCBI Conseil est un cabinet de conseil RH en recrutement et expatriation Maroc, à dimension internationale regroupant une équipe de Consultants forts de plusieurs années d'expérience sur les marchés: Europe, MENA et Asie.


Lire la suite  

Derniers tweets

Twitter Feeds
Recrutement maroc https://t.co/PgVeFXmIX3 4 YEARS ago