A propos de MCBI
MCBI Conseil est un cabinet de conseil RH à dimension internationale regroupant une équipe de Consultants forts de plusieurs années d'expérience sur les marchés : Mena, Afrique et Europe.
Notre Equipe Dirigeante

Maider Cordoba

Maider Cordoba
Manager entité Recrutement et Evaluation
++

Ismail Belabbess

Ismail Belabbess
Manager entité Expatriation et Relocation
open
L’entreprise peut décider, pour diverses raisons, de réembaucher un salarié qui a quitté. Pourquoi ce choix ? Que signifie «la priorité de réembauche» ? Comment se déroule alors ce processus de recrutement ? Le point avec Ismaïl Belabbess, consultant RH associé MCBI Conseil.

Dans le cas d'un salarié qui a quitté la structure pour des raisons, il est possible d’envisager un réembauchage s'il est de qualité et performant.

 

Éco-Conseil : Pourquoi faire le choix de réembaucher un salarié qui a quitté l'entreprise ?
Ismaïl Belabbess : On peut réembaucher un salarié qui a quitté l’entreprise, mais tout dépend des raisons de son départ. Il est donc important de contextualiser le départ du salarié. Est-il parti de son propre chef ou est-il parti suite à un licenciement économique ? Si le salarié est parti de lui-même, on peut le réembaucher dans le cas où les attentes de ce dernier et les attentes de l’entreprise convergent. En effet, il faut être sensible à la motivation réelle du salarié pour revenir dans l’entreprise. Est-il parti pour des raisons intrinsèques liées à l’entreprise : culture et valeurs d’entreprise, remise en question des conditions de travail, non-intégration avec l’équipe existante. Dans ce cas, réembaucher un salarié ne serait pas le meilleur des choix pour l’efficacité de l’entreprise. Par contre, réembaucher un salarié qui a quitté la structure pour des raisons personnelles ou même pour des raisons d’insatisfaction concernant son salaire par exemple, il est possible d’envisager un réembauchage si ce salarié est un salarié de qualité et performant, d’autant plus si le marché du travail ne propose pas de profils idoines. Cependant, si le salarié a été licencié pour des raisons économiques, réembaucher ce salarié est une priorité.

 

Que signifie «la priorité de réembauche» ?
La priorité de réembauche est la garantie dont bénéficient les salariés licenciés pour raisons économiques dans le cas où l’entreprise les ayant licenciés serait à nouveau, en position de réembaucher du personnel. Selon l’article 71 du Code du travail marocain, «les salariés licenciés bénéficient d’une priorité de réembauchage dans les conditions prévues dans l’article 508». Dans cet article, il est précisé «que l’employeur recrute, par priorité, dans une spécialité donnée, les anciens salariés permanents ou, à défaut, les salariés temporaires, licenciés depuis moins d’un an par suite de la réduction du nombre d’emplois dans la spécialité ou de cessation temporaire de l’activité de tout ou partie de l’entreprise ou les salariés qui ont dû être remplacés à la suite de la maladie». Dans la priorité de réembauchage, il est à souligner le caractère obligatoire de recruter ses anciens salariés quand il s’agit de raisons économiques, qu’il s’agisse de salariés permanents ou temporaires. Ce droit est par contre très méconnu chez les salariés qui ne connaissent pas forcément cet avantage. Il est donc important de sensibiliser tous les salariés lors d’une procédure de licenciement sur ce droit non négligeable.

 

Comment se déroule le processus de recrutement dans ce cas-là ?
Légalement, il n’y a pas une procédure définie et surtout exigée dans le processus de réembauchage. Cependant, il serait intéressant d’utiliser les mêmes critères empruntés lors du licenciement économique, à savoir l’ancienneté, la valeur professionnelle et les charges familiales pour recruter à nouveau afin d’être en cohérence avec sa politique ressources humaines. Par contre, si certains de vos anciens salariés ne souhaitent pas ou ne peuvent pas revenir (car recrutés dans d’autres structures, par exemple), vous pouvez, dans ce cas, utiliser les méthodes habituelles du recrutement. En fonction du profil et du contexte du marché, vous pourrez adapter votre processus de recrutement. Pour attirer les meilleurs profils dans cette période délicate de l’entreprise, mettre en place une stratégie de communication positive afin de casser l’image de l’entreprise qui a effectué des licenciements, engendrée lors du contexte économique difficile.

 

Vos conseils pour le salarié candidat à la réembauche...
Le principal conseil que l’on peut apporter à un salarié dans ce type de cas est qu’il réfléchisse à son envie ou non de rejoindre à nouveau l’entreprise. Peser le pour et le contre et faire converger ses intérêts personnels et ceux de l’entreprise. Enfin, savoir repartir dans la structure sans amertume, car le licenciement économique n’est en aucune manière le désir de tout chef d’entreprise. Cette étape de licenciement permet à certaines entreprises de mieux rebondir.

 

Source: lematin.ma

A propos de MCBI

MCBI Conseil est un cabinet de conseil RH en recrutement et expatriation Maroc, à dimension internationale regroupant une équipe de Consultants forts de plusieurs années d'expérience sur les marchés: Europe, MENA et Asie.


Lire la suite  

Derniers tweets

Twitter Feeds
Recrutement maroc https://t.co/PgVeFXmIX3 4 YEARS ago