Le recrutement pour une entreprise de taille moyenne ou petite est souvent perçu comme une étape complexe et risquée qui doit être préparée minutieusement pour éviter un échec, donc une perte d’argent. D’autant plus que ces PME n’attirent pas beaucoup et peinent donc à trouver des profils en adéquation avec leurs besoins. Le point avec avec Ismaïl Belabbess, consultant RH associé MCBI Conseil.

Un recrutement non réussi financièrement coûte plus cher et peut avoir des conséquences néfastes sur l’entreprise.

 

Éco-Conseil : Comment donner envie à de jeunes diplômés de travailler dans des PME-PMI ?
Ismaïl Belabbess : Trop de jeunes des plus grandes écoles de management ou d'ingénieurs, par méconnaissance des carrières proposées ou à cause d'idées préconçues, tournent le dos aux PME-PMI. Pourtant, ces types de structures représentent selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) près de 70% de l’emploi au Maroc. D’ailleurs, la PME est au cœur de la nouvelle stratégie de développement industriel 2014-2020 dont l’objectif principal est de faire en sorte que le tissu PME devienne une véritable plateforme de fournisseurs performants sur laquelle peut se construire l'industrialisation du pays.
Cependant, la PME marocaine fait face à un enjeu majeur qu’est sa professionnalisation pour devenir attractif aux yeux des jeunes diplômés. Pour cela, elle doit se positionner sur une économie formelle et développer une politique d’entreprise structurée en déployant une politique RH claire et transparente favorisant les opportunités de carrière et des conditions de travail attractives (environnement, rémunération et avantages…)

Comment une petite entreprise peut-elle attirer les bons profils ?
Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, il faut rendre la PME attractive par le fond, mais également par la forme. Avec l’avènement des réseaux sociaux, l’entreprise à l’opportunité de toucher un grand nombre de profils à un moindre coût. 
Mais avant de mener toute action, il est essentiel d'opérer une réflexion sur son image employeur. 
À la suite de cela, il existe plusieurs manières d’attirer de bons profils : 
• Partager un contenu de qualité : le contenu que vous allez diffuser est l’une des clés pour promouvoir l’entreprise. Vous pouvez parler de la culture de votre entreprise, de ses valeurs, de sa vie en interne, présenter les métiers de vos collaborateurs. Vous pouvez aussi proposer du contenu relatif à l’expertise métier de vos cibles, ou au secteur d’activité dans lequel évolue votre entreprise.
• Faire de vos collaborateurs les ambassadeurs de votre marque à travers les blogs dans lesquels vous pouvez faire intervenir vos collaborateurs pour qu’ils puissent faire découvrir leurs métiers et leurs parcours de carrière au sein de l’entreprise.
• Adopter les codes de vos cibles : si vous souhaitez recruter des développeurs informatiques, vous n’adopterez pas le même langage et les mêmes arguments que pour des commerciaux dans le secteur industriel. Il est donc fondamental de vous adapter à leur façon d’interagir avec la communauté RH.

Comment préparer un recrutement en l'absence, dans la plupart des cas, d'une direction RH ?
Le recrutement est un projet à part entière, il est donc important de ne pas négliger sa préparation. Voici les grandes étapes à suivre :
• Définir son besoin (analysez la demande, lister les missions et de hiérarchiser les tâches, préciser le profil recherché ainsi que les critères liés à la personnalité).
• Susciter les candidatures en utilisant les bons canaux de communication (salons, réseaux sociaux, sites… ).
• Sélectionner les CV en classant les candidatures qui possèdent les critères recherchés. Procéder à des entretiens téléphoniques qui permettront d’avoir une première idée sur la qualité de la candidature et ainsi écarter celles trop éloignées de vos attentes (niveau de rémunération trop élevé, absence de mobilité, niveau de langue…). Ensuite, rencontrer les candidats sélectionnés. Idéalement, il est important de rencontrer les profils à plusieurs reprises et d’évaluer avec le même outil afin de pouvoir avoir des éléments de comparaison valides.
• Réussir l'intégration et exploiter la période d'essai. Une fois la décision prise, il faut finaliser les modalités de l'embauche. Vient ensuite la phase d’intégration qui est délicate et essentielle. Trop souvent, les entreprises négligent cette phase pensant que le plus dur a été fait antérieurement. Un conseil, préparez un projet d’intégration composé d’un parcours au sein de l’entreprise et d’objectifs à atteindre à la fin de la formation.

Quel conseil donneriez-vous à une PME qui veut recruter ?
En tant que professionnel du recrutement, l’expérience montre qu’une structure qui réussit est une structure qui met en place les moyens adéquats. Bon nombre d’entreprises font l’impasse de recourir à des professionnels ou de se doter de moyens appropriés en estimant être des dépenses superflues. Or de nombreuses études ont démontré qu’un recrutement non réussi financièrement coûte plus cher et peut avoir des conséquences néfastes sur l’entreprise (au sein des équipes, de l’ambiance de travail, de la production…).
Si vous ne possédez pas les moyens financiers suffisants, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel sur une des étapes décrites ci-dessus, par exemple dans la sélection de candidatures ou dans l’évaluation des profils sélectionnés. 

Ismaïl Belabbess, consultant RH associé MCBI Conseil pour lematin.ma

A propos de MCBI

MCBI Conseil est un cabinet de conseil RH en recrutement et expatriation Maroc, à dimension internationale regroupant une équipe de Consultants forts de plusieurs années d'expérience sur les marchés: Europe, MENA et Asie.


Lire la suite  

Derniers tweets

Twitter Feeds
Recrutement maroc https://t.co/PgVeFXmIX3 4 YEARS ago