10 plats marocains célèbres qu’un expatrié au Maroc doit absolument goûter

Beaucoup d’expatriés préfèrent le Maroc  presque exclusivement pour sa nourriture. Du couscous, du pain frais, du tajine, des épices colorées, des saucisses Merguez épicées, du Harsha , du harira au méchoui…ah, la liste est longue.

Si vous êtes un nouvel expatrié au Maroc  ou si vous vous rendez au Maroc pour les vacances ou les affaires, sachez que vous y trouverez un régal gastronomique. La cuisine marocaine figure en bonne place sur les listes des meilleures cuisines du monde et mérite d’être explorée. Vous ne serez pas déçu par l’incroyable variété, les assaisonnements savoureux et les combinaisons d’ingrédients innovantes qui vous attendent.

Voici donc 10 plats typiquement marocains à ne pas rater lors de votre séjour au Maroc :

Tajine

Le tajine, le célèbre ragoût marocain à cuisson lente, tire son nom du plat traditionnel en argile ou en céramique dans lequel il est traditionnellement cuit. Un tajine berbère avec de la viande et des légumes, c’est un régal! Il est disposé en forme de cône et laissé à cuire pendant longtemps jusqu’à ce qu’il soit tendre, ce qui lui  donne une belle et surtout délicieuse présentation. Traditionnellement, les tajines sont consommés directement dans le récipient de cuisson, en utilisant des morceaux de pain marocain (khobz) pour récupérer la sauce, les légumes et aussi la viande.

Couscous

Le couscous est préparé chaque vendredi dans de nombreux foyers marocains et la présentation illustrée sur la photo ci-dessous, avec du couscous aux sept légumes, est l’une des versions les plus populaires. L’agneau, le bœuf ou le poulet est mijoté avec une variété de légumes, puis disposé sur un glorieux tas de grains de couscous tendres et cuits à la vapeur. Comme pour beaucoup d’autres plats marocains, tout le monde se réunit pour manger dans une assiette (kasria) commune de grande taille.

Harira

Vous trouverez toutes sortes de soupes servies dans les maisons et les restaurants marocains, mais la Harira se distingue par son caractère exclusivement marocain et est très appréciée dans tout le pays. Les variations sont innombrables, mais la harira est généralement une soupe à base de tomate chargée de lentilles et de pois chiches. On y ajoute souvent du riz ou de fines nouilles cassées (chaariya), tandis que le bouillon est généralement fait avec du bœuf ou de l’agneau. Cette recette authentique de harira ne fait pas partie de la catégorie des soupes rapides et faciles, mais l’effort pour la réaliser ne sera pas décevant.

Bastilla

La bastilla de poulet marocaine est la célèbre version marocaine d’une tarte salée, et il n’y a rien de mieux que cela. Traditionnellement, les pigeons étaient les oiseaux de prédilection, mais ici, le poulet est cuit avec du safran, du gingembre, du poivre et de la cannelle, puis déposé dans une pâte warqa croustillante avec une omelette aux herbes et des amandes frites parfumées à l’eau de fleur d’oranger. Une fusion de saveurs et de textures tout à fait étonnante.

Si le sucré et le salé ne sont pas votre truc, alors n’oubliez pas de rechercher une basilique de fruits de mer marocaine épicée.

Poulet aux Citrons Confits et Olives

Tajine au poulet, citrons et olives

Ce plat classique et polyvalent est également l’un des plus célèbres et des plus omniprésents du Maroc. Et ce n’est pas étonnant. Il est tout à fait délicieux et convient parfaitement à toutes les occasions, des dîners de famille aux banquets de célébration. Vous le trouverez dans les maisons, les restaurants et même dans la rue, dans de minuscules salles à manger en plein air. Sur la photo on voit un poulet rôti avec une présentation de citrons et d’olives en conserve, mais le plat se prépare aussi facilement dans un tajine traditionnel ou une marmite conventionnelle. Beaucoup d’oignons sont cuits en purée avec du safran et du gingembre ; des citrons et des olives en conserve sont ajoutés pour terminer le plat.

Cet article pourrait vous intéresser >> Vivre au Maroc

Agneau ou bœuf aux pruneaux

Même si vous n’avez pas l’habitude d’aller chercher des pruneaux à l’épicerie, ne vous laissez pas décourager par cette combinaison particulière de sucré et de salé. Votre palais sera bien récompensé de s’aventurer sur de nouveaux territoires marocains avec cette recette d’agneau ou de bœuf aux pruneaux. La viande est cuite jusqu’à ce qu’elle soit tendre comme du beurre avec du safran, du gingembre et des oignons, puis elle est garnie de pruneaux pochés au sirop avec de la cannelle et du miel. Des amandes frites croquantes servent de garniture. Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Alors peut-être préférez-vous essayer un autre tajine marocain classique aux fruits secs, du poulet aux abricots.

Tajine aux boulettes de viande Kefta

Les Marocains aiment bien assaisonner leur bœuf ou leur agneau haché (kefta) avec du cumin, du paprika et des herbes. Dans sa forme la plus simple, le kefta épicé est façonné puis grillé ou poêlé, mais vous trouverez également le kefta utilisé de manière extensive dans d’autres plats, comme ce tajine populaire de boulettes de viande aux œufs pochés. Malgré l’abondance de la sauce tomate, il n’est pas nécessaire d’utiliser des pâtes, mais vous aurez besoin d’un peu de pain marocain pour remplacer une fourchette.

Les recettes de kéfta marocain vous donneront d’autres idées sur la façon dont les Marocains ont transformé de façon créative la viande hachée, la faisant passer d’ennuyeuse à fabuleuse.

Rfissa

Il n’y a peut-être rien d’élégant à verser de la viande chaude et du bouillon sur une assiette de pain, mais dans le monde entier, ce genre de repas modeste est considéré comme une nourriture savoureuse et réconfortante à son meilleur. Au Maroc, elle prend la forme de la rfissa, une présentation spectaculaire de poulet et de lentilles en ragoût, assaisonnés de fenugrec, de safran et de ras el hanout. Ce plat est célèbre pour être servi aux nouvelles mamans, mais c’est aussi un plat de spécialité populaire à offrir à la famille ou aux invités en d’autres occasions.

Méchoui

L’agneau rôti marocain, appelé méchoui, est peut-être mieux dégusté à Marrakech, où l’agneau entier est rôti dans des fosses profondes avec du bois d’araire fumant. Mais ne vous inquiétez pas : Vous n’avez pas besoin de creuser un trou dans votre jardin si vous voulez goûter à l’agneau rôti chez vous. Essayez plutôt cette recette de méchoui marocain qui ne demande qu’un gigot ou une épaule.

Sardines et autres poissons et fruits de mer

Les eaux du vaste littoral marocain fournissent une abondante quantité de sardines, ce qui fait de ce poisson savoureux et très sain un plaisir abordable. Il est possible de faire des choses très simples en cuisant ou en grillant simplement des sardines entières, mais l’une des façons les plus populaires de les préparer consiste à farcir les filets de sardine avec une marinade piquante appelée chermoula, puis à les faire frire. C’est un régal à ne pas manquer, que ce soit pour garnir un sandwich ou pour accompagner d’autres poissons et fruits de mer un dîner de poisson frit à la marocaine.

Jeunes homme et fille s'amusent en se téléphonant

Passer des appels téléphoniques au Maroc pour un expatrié

Pendant votre séjour au Maroc, vous souhaiterez certainement rester en contact avec vos amis et votre famille. Pour ce faire, vous pouvez vous abonner à un téléphone fixe ou acheter un téléphone portable. Toutefois, les frais d’appel international peuvent être assez élevés par rapport à certains pays en Europe. Veillez à comparer les prix des différents opérateurs de téléphonie mobile au Maroc, avant de faire votre choix. Cet article vous donnera plus d’informations sur les trois opérateurs téléphoniques mobile, fixe & internet au Maroc : Maroc Telecom, Inwi et Orange.

Obtenir une ligne téléphonique fixe au Maroc

Pour vous abonner à une ligne fixe au Maroc, présentez-vous à l’agence commerciale de l’opérateur téléphonique avec vos documents d’identification, à savoir votre carte de résident, et d’un justificatif de domicile (quittance d’eau ou d’électricité, certificat de résidence ou contrat de bail).

La procédure prend généralement 2 à 3 jours maximum. Les opérateurs proposent généralement des forfaits intéressants à des prix compétitifs. Bien que les lignes fixes soient généralement destinées aux appels locaux, vous pouvez acheter des cartes d’appel internationales prépayées dans la plupart des magasins locaux. Vous pouvez également vous abonner à Internet haut débit à domicile et obtenir un forfait à prix spécial auprès de la plupart des entreprises.

Bon à savoir

Pour appeler du Maroc vers un autre pays, vous devez composer le « 00 » suivi de l’indicatif du pays et du numéro que vous souhaitez sans l’initiale « 0 ». Par exemple, pour un appel vers la France, vous devez composer le « 00 » suivi du « 33 » et du numéro d’appel sans l’initiale « 0 ».

Téléphones portables au Maroc

Si vous faites un court voyage au Maroc, pensez à activer l’itinérance internationale sur votre téléphone portable. Si vous prévoyez de rester un certain temps, vous devrez déverrouiller votre téléphone avant votre arrivée dans le pays et acheter une carte SIM marocaine. Vous pouvez utiliser votre téléphone portable avec des cartes prépayées qui vous permettront de payer à la minute, et qui ont souvent des promotions offrant des minutes supplémentaires ou des appels illimités pendant un certain temps. Les prix varient à partir de 5 Dh.

Vous pouvez également vous abonner à un forfait mensuel, mais les prix peuvent être un petit peu élevés par rapport aux forfaits. Au Maroc, la plupart des gens préfèrent le prépayé, car il offre des options plus intéressantes.

Internet au Maroc

Si vous avez un abonnement Internet illimité à domicile, vous pouvez passer des appels Internet à votre convenance. La qualité dépend du réseau mais tend généralement à être bonne. N’oubliez pas que toutes les entreprises ne disposent pas d’un réseau. Donc si vous comptez sur la vitesse de l’internet et que vous prévoyez de vous déplacer dans le pays, votre meilleur choix serait Maroc Telecom. Dans l’ensemble, dans toutes les zones urbaines et les grandes villes, la qualité du réseau est décente.

Procédures pour la carte SIM

Pour acheter une carte SIM, vous devrez appeler le magasin le plus proche de l’entreprise et remplir un formulaire que vous devrez présenter avec votre carte de résident. Vous pouvez également acheter une carte SIM dans n’importe quelle épicerie. Dans les centres-villes, vous trouverez même des vendeurs ambulants en uniforme des compagnies de télécommunications, chez qui vous pourrez en acheter une sans présenter de pièce d’identité.

Les fournisseurs de services au Maroc

Il y a 3 principaux fournisseurs de services au Maroc : Maroc Telecom, Inwi et Orange. MT est le premier opérateur de télécommunications et dispose de la meilleure qualité. Leurs forfaits les plus populaires sont l’internet à domicile (avec ou sans ligne fixe), et les prix commencent à partir d’environ 200 Dh par mois. Inwi est meilleur pour la téléphonie mobile car il propose des forfaits internet intéressants avec une bonne vitesse (prix à partir de 5 Dh). Orange propose également des forfaits intéressants.

 Bon à savoir

Vous pouvez acheter des cartes prépayées dans n’importe quel magasin. Lorsque vous chargez une carte, vous pouvez choisir de charger votre forfait internet, vos appels, vos SMS ou une combinaison des deux. Vous pouvez également opter pour des offres plus souples sur les sites web des entreprises.

Jamaa el fna Marrakech

Vivre et voyager au Maroc budget – Combien cela coûte-t-il de vivre et de voyager au Maroc ?

Voyager et vivre au Maroc: quel budget prévoir ? Le Maroc devient rapidement une destination de voyage populaire. Sa popularité vient de sa proximité avec l’Europe et le coût de la vie assez bas par rapport aux pays européens. C’est aussi une destination très sûre. Et en général, les gens sont chaleureux, accueillants.

Le Maroc est aussi une destination idéale pour les randonneurs. Non seulement c’est la destination idéale pour les amateurs de randonnées, de culture et d’histoire, mais c’est aussi une destination très bon marché pour y voyager et y vivre.

Comme les prix au Maroc varient tellement en fonction de votre style de voyage, écrire un article sur les coûts exacts de la vie et du voyage dans ce pays est un peu difficile.

Cela dépend vraiment de la façon dont vous aimez voyager et vivre. Si vous êtes un routard à petit budget, il est facile de trouver un lit dans un petit hôtel dans un quartier populaire entre 5 et 10 € par nuit et il est possible de dépenser moins de 2 € pour un repas. L’auto-stop et le camping sont également très courants et très populaires au Maroc pour un randonneur. Il est donc possible de réduire massivement votre budget de transport et d’hébergement.

Combien coûte le logement au Maroc ?

Camping

La fin du printemps, l’été et le début de l’automne sont des moments parfaits pour camper dans la campagne vierge du Maroc. Cependant, le camping d’hiver dans ce pays n’est pas idéal car le nord du pays devient très pluvieux pendant les mois d’hiver et le sud est beaucoup plus froid la nuit en raison des paysages arides et désertiques.

Au Maroc, vous pouvez planter votre tente presque partout gratuitement, mais un peu de discrétion est conseillée car les terrains de camping commerciaux sont assez populaires et les gens voudront que vous y plantiez votre tente au camping, ce pour quoi vous devrez payer.

En fait, le camping est si populaire pendant les mois chauds de l’été que vous pourrez trouver des campings économiques propres et bien entretenus près de presque toutes les grandes villes. Si vous souhaitez disposer de plus d’équipements tels que des douches chaudes, des parkings publics et des branchements électriques, il est préférable d’y séjourner.

Auberges ou hôtels

Les auberges sont toujours très bon marché et idéales si vous voyagez seul dans ce pays d’Afrique du Nord. Le Maroc offre un vaste choix d’auberges pour les voyageurs à petit budget qui veulent économiser de l’argent pour explorer pendant la journée et échanger des histoires avec d’autres routards.

Maison d’hôtes ou pensions

Si vous ne trouvez pas d’auberge dans la ville où vous voyagez ou si vous souhaitez bénéficier du confort d’une chambre et d’une salle de bain privées en plein cœur de l’ancienne kasbah d’une ville marocaine populaire, il peut être préférable de séjourner dans une pension, une famille d’accueil ou de louer une chambre ou un appartement sur Airbnb, surtout si vous voyagez avec un partenaire ou un ami.

Vous pouvez trouver une belle chambre double ou à deux lits sur Booking.com à partir de 12 dollars par nuit pour deux personnes, ce qui est extrêmement bon marché. Vérifiez également vos options sur Airbnb (si c’est votre première fois sur ce site, obtenez votre réduction ici !)

 Riads

Séjourner dans un riad est une expérience typiquement marocaine, à tel point qu’aucune visite dans le pays ne serait complète sans y passer au moins une nuit. Les riads sont un type de bâtiment qui a commencé à apparaître sous la dynastie des Idrissides. Ils disposent généralement de cours intérieures avec des jardins et des fontaines. Une caractéristique notable de leur construction est qu’ils sont conçus avec des zelliges, des tuiles marocaines.

On les trouve généralement dans des villes plus traditionnelles telles que Fès, Marrakech et Meknès. Le prix d’une nuit pour deux dans un riad commence aux alentours de 60 euro, ce qui ne convient pas vraiment aux voyageurs à petit budget.

Louer un appartement au Maroc

Louer un appartement au Maroc dans les grandes villes peut être relativement bon marché, bien que cela dépende de l’endroit où vous vous trouvez et de la période de l’année où vous commencez à louer. Nous vous conseillons de chercher un logement avant ou après la haute saison (mai – septembre) car les prix seront plus bas.

Les prix suivants sont une moyenne de ce que vous pouvez généralement vous attendre à payer pour un appartement au Maroc :

  • Appartement (1 chambre) en centre ville 3.000 MAD
  • Appartement (1 chambre) à l’extérieur du Centre 1 700 MAD
  • Appartement (3 chambres) en centre ville 5.800 MAD
  • Appartement (3 chambres) à l’extérieur du Centre 2600 MAD

Comment trouver un appartement à louer au Maroc

Sites web sur l’immobilier

Le premier site web à utiliser c’est avito.ma. Sinon vous pourrez juste faire une recherche sur google, vous aurez plusieurs sites web spécialisé en immobilier.

Airbnb

Bien que les appartements au Maroc sur Airbnb puissent être assez chers, la plupart des hôtes accordent une bonne réduction si vous louez par mois. Il est également possible de leur envoyer un message privé et de négocier le prix mensuel, surtout si vous souhaitez louer l’appartement en basse saison.

Groupes Facebook

Il existe quelques groupes Facebook sur lesquels vous pouvez trouver des appartements et des maisons à louer et où vous pouvez également écrire un message avec vos préférences. Par exemple : « Je cherche un appartement d’une chambre à coucher dans le centre de Tetouan pour 2500 Dhs par mois ». Vous pouvez également trouver dans ces groupes des personnes qui recherchent un colocataire.

Se déplacer au Maroc – coûts de transport

L’auto-stop au Maroc

L’auto-stop au Maroc est très facile et amusant. Au Maroc, c’est un excellent moyen de rencontrer des gens qui vous inviteront souvent à un repas ou à boire un délicieux thé marocain.

Parfois, vous pouvez trouver une famille qui vous invite même à dormir chez elle après vous avoir offert un délicieux tajine à l’agneau et aux olives. C’est une façon vraiment aventureuse et gratuite de se déplacer et un excellent moyen de pratiquer votre darija au quotidien !

Louer une voiture au Maroc

Louer une voiture au Maroc est non seulement abordable mais aussi très pratique si vous voulez atteindre des endroits éloignés et hors des sentiers battus. Vous pouvez voyager à votre propre rythme, camper en chemin et vous verrez des côtés du pays que vous ne verriez pas si vous voyagiez en transport public. Le prix de la location d’une voiture par jour dépend de la ville où vous la louez.

Se déplacer au Maroc en train

Se déplacer au Maroc en train est une option fabuleuse car non seulement il est bon marché, mais c’est aussi un excellent moyen de voir les incroyables paysages marocains tout en étant confortablement assis, tout en admirant le merveilleux lever de soleil depuis votre cabine du train le matin.

AL Boraq ONCF Maroc

Au Maroc, il est très facile d’acheter ses billets de train directement à la gare et la plupart des employés maîtrisent bien le français. Toutes les informations sur les prix et les horaires sont disponibles sur le site de l’ONCF. Une fois que vous savez quel train vous voulez prendre, vous pouvez vous rendre à la gare pour y acheter votre billet. Veillez à apporter de l’argent liquide pour acheter votre billet, car il n’est pas toujours possible de payer par carte de débit ou de crédit.

Les prix varient beaucoup selon l’endroit où vous voulez aller, la période de l’année et si vous prenez un train de nuit ou de jour. Prendre un train de Marrakech à Casablanca, par exemple, peut coûter entre 110 et 150 dirhams. Voir Tarifs ONCF

Se déplacer au Maroc en bus

Se déplacer au Maroc en bus est très bon marché. Il y a tellement de compagnies de bus qui se font concurrence que les prix sont très bas. Les stations de bus marocaines ressemblent très souvent à des souks, avec des gens qui courent partout en appelant les destinations des bus qui sont sur le point de partir. La plupart des villes marocaines ont une seule gare routière centrale, également appelée la Gare Routière.

Je recommande la société CTM pour le confort supplémentaire que ses bus offrent. Si vous ne pouvez pas acheter chez CTM parce que leurs billets sont épuisés, je vous recommande d’acheter votre billet auprès d’une compagnie plus sérieuse, il faudra juste demander aux gens, ils vous guideront avec grand plaisir.

Le voyage en bus est assez bon marché, surtout si l’on considère les distances parcourues. Le tarif CTM de Casablanca à Marrakech, par exemple, n’est que de 105 Dirhams.

Pensez à visiter le site web de CTM pour obtenir une liste de leurs tarifs et horaires.

Se déplacer au Maroc en taxi

Il est possible de trouver deux types de taxis au Maroc : Petit taxi et Grand taxi.

Les Petits Taxis sont généralement des voitures plus petites et sont utilisés pour faire de courts trajets dans la ville. Leurs tarifs varient selon les régions du Maroc, entre 5 et 7 dirhams par klms, et ils facturent 50 % de plus la nuit. La plupart des grandes villes du Maroc souffrent d’une pénurie constante de taxis. N’oubliez pas que vous pouvez toujours prendre un taxi qui a déjà quelques passagers mais qui a encore des places libres.

Une bonne règle de base est que la plupart des trajets dans les limites de la ville devraient coûter entre 15 et 20 dirhams.

Les grands taxis sont utilisés pour les longs trajets de ville à ville ou de l’aéroport au centre ville. Ils sont meme utilisés dans les grandes villes comme Casablanca. Le Grand taxi est généralement un taxi partagé au Maroc et ne quitte généralement pas la ville avant qu’elle ne soit pleine, à moins que vous ne vouliez avoir le taxi entier pour vous et payer les 6 places. On peut les trouver au port des villes côtières lorsqu’on arrive en ferry, en attendant à l’aéroport, dans les gares routières et ferroviaires et dans les grands hôtels des villes.

Les prix des grands taxis sont un peu plus cher que les bus.

Se déplacer au Maroc en avion

Une autre bonne option à envisager pour voyager au Maroc est de prendre un vol intérieur. Les vols au Maroc sont souvent presque au même prix ou à peine plus chers que de parcourir la même distance en train, il vaut donc vraiment la peine de les vérifier si vous êtes limité dans le temps. La principale compagnie aérienne nationale est Royal Air Maroc, mais il est parfois possible de trouver des vols moins chers avec d’autres compagnies.

Combien coûte la nourriture au Maroc ?

Peu importe où vous vous trouvez dans le monde, la façon la moins chère de manger est toujours d’acheter de la nourriture dans les supermarchés locaux et sur les étals des rues. Acheter de la nourriture dans les rues du Maroc est très bon marché et il y a de nombreux marchés de rue en plein air dans chaque ville où il est possible d’acheter de délicieux fruits et légumes.

Manger au restaurant est également très bon marché si vous voulez commander un tajine ou un couscous marocain. Il faut absolument goûter à la délicieuse cuisine marocaine ! Voici une ventilation des coûts moyens de ce que nous avons payé pour faire vos courses et manger dans les restaurants au Maroc.

Restaurants

  • Repas pour 2 personnes, restaurant bon marché : 40.00 MAD
  • Repas pour 2 personnes, restaurant de moyenne gamme, trois plats : 130.00 MAD
  • Café (normal) : 12.00 MAD
  • Coke/Pepsi (bouteille de 0,33 litre) : 6 MAD
  • Eau (bouteille de 0,33 litre) : 3,80 MAD

Magasins/marchés

  • Lait (ordinaire), (1 litre) : 3,40 MAD
  • Pain blanc frais (500g) : 4,00 MAD
  • Riz (blanc), (1kg) : 12,00 MAD
  • Oeufs (normal) (12) : 12,00 MAD
  • Fromage local (1kg) : 70,00 MAD
  • Poitrines de poulet (désossées, sans peau), (1kg) : 45,00 MAD
  • Rond de bœuf (1kg) (ou équivalent de viande rouge de patte arrière) : 75,00 MAD
  • Pommes (1kg) : 12,00 MAD
  • Banane (1kg) : 10,00 MAD
  • Oranges (1kg) : 5,00 MAD
  • Tomates (1kg) : 4,50 MAD
  • Pommes de terre (1kg) : 4,00 MAD
  • Oignon (1kg) : 4,00 MAD
  • Laitue (1 tête) : 3,60 MAD
  • Eau (bouteille de 1,5 litre) : 6,00 MAD

Tajine Marocain

Conclusion

En conclusion, il est possible de rendre son voyage au Maroc aussi bon marché ou cher que l’on veut. Bien que nous aimions dépenser un peu plus dans les restaurants de temps en temps (il est impossible de visiter le Maroc sans goûter ces délicieux tajines), vous pouvez voyager dans tout le pays et faire une pléthore d’activités amusantes sans casser votre tirelire.

Le Maroc est aussi une destination idéale pour acheter de beaux souvenirs !  Le Maroc est une excellente destination pour voyager et vivre longtemps sans se ruiner et l’endroit parfait pour échapper au froid en hiver!

Vivre sa retraite au Maroc : démarches, fiscalité

Destination prisée des touristes, le Maroc accueille de plus en plus de seniors français, bien décidés à passer leur retraite au soleil. Formalités, fiscalité, avantages… Voici tout ce qu’il faut savoir avant de vous envoler vers Marrakech, Essaouira ou Agadir.

Aussi proche qu’il soit de l’Europe, le Maroc est devenu une destination préférée des seniors européens et français en particulier, pour passer leurs retraites. Si le climat, la stabilité politique, et la qualité de vie sont les raisons principales de ce choix, un meilleur pouvoir d’achat est également une raison majeure. Si vous envisagez de prendre votre retraite au Maroc, il existe aussi de nombreuses bonnes raisons de le faire.

Les démarches à effectuer

Plusieurs démarches à effectuer tout d’abord avant votre départ pour le Maroc :

  • Dans un premier lieu il faudra informer la caisse primaire d’assurance maladie de votre départ pour qu’elle vous raye de ses listes.
  • Dans le même temps il faut s’inscrire à la caisse des Français de l’étranger (CFE), ce qui va vous permettre de bénéficier d’une couverture de santé sur le sol marocain.
  • Pour que votre pension de retraite vous soit directement versée au Maroc, signalez votre changement de domicile à la caisse nationale d’assurance vieillesse.
  • Ensuite demander un certificat de changement de résidence à la mairie, il vous sera indispensable à votre arrivée au Maroc.
  • Enfin, demandez à votre banque de mettre en place pour vous des virements internationaux.

Pour les formalités d’expatriation au Maroc, à votre entrée vous n’aurez pas besoin de visa. Mais, il faudra faire une demande de carte d’immatriculation d’une durée de validité d’une année renouvelable. Après trois ans de séjour, il est possible d’obtenir une carte de résidence valable 10 ans pour vivre au Maroc.

Une convention fiscale très attractive avec le Maroc

C’est en 1971 que l’accord franco-marocain stipule que « les pensions et rentes ne sont imposables que dans le seul État où le contribuable a son domicile fiscal ». Cela signifie que même si vous touchez une pension du gouvernement français, il suffit que vous ayez votre domicile fiscal au Maroc et vous ne serez imposable sur vos revenus qu’au niveau du Maroc. Donc pas d’impôts en France et apr conséquent très peu au Maroc. D’autant plus que l’IRS considère comme résident marocain toute personne qui séjourne au moins 183 jours par an dans le Royaume. Ainsi, il suffit d’environ 6 mois de résidence au Maroc pour être considéré comme résident. Les seules restrictions imposées par le Maroc sont de ne pas abuser des allers-retours en France.

Un calcul d’impôt très intéressant

A partir du moment où les Français sont déclarés résidents du Maroc, ils bénéficieront d’avantages très importants en termes d’impôts. Tout d’abord, en ce qui concerne l’impôt sur le revenu. En effet, le résident français au Maroc a non seulement droit à une réduction de 80% de son impôt à payer, mais en plus, il a la possibilité, si sa pension est versée directement sur un compte bancaire au Maroc, en dirhams et non convertible, d’appliquer une réduction de 40% sur le montant des pensions perçues.

Plus précisément, un retraité qui perçoit 1 000 euros par mois de pension ne déclarera que (1 000 euros * 12 * 60 %) 7 200 euros à l’impôt marocain. Il sera alors soumis à l’impôt marocain sur ce montant et aura droit à une réduction de 80 % sur ce qu’il devrait payer. En conclusion, le taux d’imposition pour les résidents marocains d’origine française est de l’ordre de 1 à 2% en moyenne et il ne dépasse pas 4% en général. De quoi susciter beaucoup d’envie.

Mais l’impôt sur le revenu n’est pas le seul avantage au niveau fiscal car le Maroc ne connaît ni l’impôt sur la fortune ni l’impôt sur les successions. Et enfin, tous les retraités sont exonérés d’impôts sur les revenus locatifs pendant trois ans et ils ont alors droit à une réduction de 40 %.

On comprend donc pourquoi le Maroc peut rapidement devenir l’Eldorado des retraités français !

Se marier au Maroc : démarches et procédures

Si vous voulez vous marier au Maroc, il faut savoir tout d’abord que ce document n’est destiné qu’à servir de guide sur le mariage au Maroc. Car les exigences peuvent varier en fonction des autorités locales et sont susceptibles d’être modifiées. Les étapes exactes varient d’une nationalité à l’autre et d’une situation à l’autre.Selon votre nationalité,  les démarches peuvent être assez simples ou longues et fastidieuses. Le mariage est un acte juridique régi par la loi marocaine et les citoyens étrangers seront soumis à ces lois.

Toutefois, il serait préférable de vous renseigner auprès de votre consulat ou de votre ambassade, ainsi qu’auprès des autorités marocaines (ministère des affaires étrangères et tribunaux de première instances spécialisés en affaires familiales), sinon si vous cherchez à entamer le processus du début à la fin, veuillez engager un cabinet expatriation au Maroc qui pourra vous guider tout au long du processus.

Types de mariages au Maroc

Les procédures varient beaucoup en fonction de votre nationalité, votre sexe ou votre religion. Un homme non musulman par exemple, qui souhaite épouser une femme musulmane peut prévoir un à trois mois pour mener à bien le processus, y compris le temps nécessaire pour se convertir à l’Islam. Par contre, la procédure est moins compliquée pour un homme musulman qui souhaite épouser une femme non musulmane. La procédure peut être plus longue que prévu pour certaines nationalités. Par exemple, les procédures pour qu’un non-Marocain se marie avec une Marocaine sont assez fastidieuses. Toutefois, les mariages dans les ambassades de certains pays d’Afrique subsaharienne prennent moins de temps à obtenir gain de cause. Vous pouvez également envisager de vous marier légalement dans votre pays d’origine, puis de célébrer le mariage au Maroc.

Procédures


Tout d’abord, vous devez obtenir une attestation nationalité et d’éligibilité au mariage dûment remplie, pour vous marier. Ce document est indispensable, quelle que soit votre nationalité. Pour l’obtenir, vous devez fournir plusieurs documents à votre consulat au Maroc, notamment votre casier judiciaire, des preuves de résidence telles que des factures, une copie intégrale de votre acte de naissance, une preuve de citoyenneté, des copies de votre passeport et des photos au format passeport. Un justificatif de domicile ou un justificatif d’hébergement peut être demandé.

D’autres documents peuvent être demandés lors de ce processus de mariage,  tel que :

  • En cas de divorce, fournissez l’original ou des copies certifiées conformes de la preuve de la dissolution de tout mariage antérieur.
  • Si l’ex-conjoint est décédé, fournir l’original ou une copie certifiée conforme de son certificat de décès.
  • Fournissez l’original ou une copie certifiée conforme de votre certificat de naissance.
  • Preuve d’emploi de l’employeur à votre pays ou de la source de revenu.
  • Une déclaration écrite indiquant votre intention de vous marier au Maroc.
  • Si vous résidez au Maroc, une copie de la carte de séjour.
  • Si vous résidez au Maroc, obtenez un extrait de casier judiciaire marocain auprès du ministère de la justice à Rabat. Dans des cas, il vous sera demandé le casier judicaire de votre pays.
  • Si vous êtes de sexe masculin, une déclaration notariée de la confession religieuse ou une copie certifiée d’un document de conversion à l’Islam. Les documents de conversion sont obtenus auprès des Adouls, ou des notaires religieux ou judiciaires, au ministère de la justice, et sont notariés par eux. Les femmes n’ont pas besoin de ce document.
  • Un certificat médical de bonne santé délivré par un médecin au Maroc.
  • Quatre (4) photos d’identité récentes (3cm x 4cm).

Quelle que soit votre nationalité, vous et votre conjoint devrez ensuite produire un certificat de naissance, un certificat de résidence, un certificat prouvant que vous n’êtes pas déjà marié, une copie de la carte d’identité nationale et une photo au format passeport. Lorsque vous demandez un certificat de mariage, vous recevez un questionnaire à remplir ainsi qu’une brochure sur le mariage. Ces documents peuvent être remis à votre ambassade ou à votre consulat.

Vous devrez traduire en arabe l’attestation de mariage ainsi que tous vos documents étrangers.

Si vous épousez un citoyen marocain, votre consulat ou votre ambassade procédera à la publication des interdictions qui détermineront qu’il n’y a pas d’objection à votre mariage. Les interdictions seront publiées dans votre pays de résidence à la mairie la plus proche de votre domicile pendant 10 jours. Toutefois, les procédures peuvent être plus longues. Vous pouvez recevoir votre certificat de capacité à se marier après deux mois.

Vous pouvez être interrogé avec votre futur conjoint afin de déterminer la véritable nature de votre mariage, en particulier si vous épousez un citoyen marocain.

Célébration du mariage

Pour se marier sur le territoire marocain avec un citoyen marocain, il faut obtenir la permission des autorités locales. Pour ce faire, vous devez en faire la demande auprès du procureur du Roi. Vous devez d’abord consulter l’Adoul, ou un officiant, qui officiera votre mariage. Une fois votre dossier constitué, vous vous présenterez à nouveau au tribunal de la famille devant le procureur du roi, et la préfecture de police se renseignera sur votre demande de mariage. Si vous épousez un citoyen d’un autre pays, cette étape ne sera pas nécessaire.

Une fois ces formalités accomplies, vous obtiendrez l’accord du tribunal de la famille pour votre mariage. Après quoi, vous pouvez enfin commencer à organiser votre fête de mariage!

S’installer et investir au Maroc, comment créer une entreprise ?

Le Maroc est devenu rapidement l’un des meilleurs marchés émergents pour les investissements. Au cours de la dernière décennie, le Maroc a connu un processus accéléré de réformes politiques, économiques et sociales. Les procédures d’investissement dans le pays ont été simplifiées pour encourager l’esprit d’entreprise. La croissance économique constante et sa position géographique stratégique en font une opportunité d’investissement qui mérite d’être prise en considération.

Visa d’affaires marocain

Lorsque vous vous rendez au Maroc dans l’espoir de créer une entreprise pour votre activité, un visa d’affaires marocain sera nécessaire (en fonction de votre nationalité). Pour cela il faut tout d’abord fournir un dossier à ce sujet à votre consulat, comprenant entre autres, un formulaire dûment servi, deux photos d’identité, et selon les cas une invitation écrite d’une entreprise établie au Maroc visée par le Ministère des Affaires étrangères.

Si vous préférez que votre investissement prenne la forme d’une entreprise, vous pourrez entamer ce processus immédiatement, sans permis de séjour.

Comment procéder pour créer une entreprise au Maroc

Vous devrez d’abord donner un nom à votre entreprise. En effet, vous devez obtenir un certificat négatif pour créer une entreprise au Maroc. Ce document sera utilisé pour l’identification et l’enregistrement de votre entreprise. Pour cela, vous devrez en faire la demande auprès de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale OMPIC.

Vous devrez présenter votre carte d’identité ou votre passeport, ainsi qu’une demande officielle. Des frais s’appliquent dans ce type de cas. Il vous est également conseillé d’avoir déjà établi un business plan que vous devrez présenter aux autorités administratives mais aussi bancaires.

Ensuite, vous devrez établir votre statut d’entreprise auprès d’un notaire ou d’un comptable. Ensuite, vous devrez bloquer le montant du capital libéré pour la création de votre entreprise (s’il dépasse 100000 MAD) et faire des déclarations de souscription ou des dépôts.

Enregistrez votre entreprise au Maroc

Pour enregistrer votre entreprise, vous devez vous rendre au Centre Régional d’Investissement, et apporter les documents relatifs à votre entreprise. Cela commence par l’établissement des statuts, l’établissement des bulletins de souscription, le blocage du montant du capital libéré (s’il dépasse 100000 MAD dans le cas d’une S.AR.L), l’établissement des déclarations Souscription / Versement, le dépôt des actes de création et formalités d’enregistrement, l’inscription à la patente et identifiant fiscal, l’immatriculation au registre de commerce, l’affiliation à la CNSS, et publications officielles. Vous pouvez trouver tous les détails sur ce lienhttp://www.invest.gov.ma/?lang=fr&Id=85

Notez que les frais varient en fonction des différents types d’entreprises.

Obtenir un numéro d’identification fiscal ou ICE

Une fois toutes ces étapes franchies, vous devez obtenir un numéro d’identification fiscale et un ICE auprès de la Direction Régionale des Impôts ou en vous inscrivant sur le site du gouvernement réservé à ce sujet. Vous devez obtenir une autorisation du tribunal de commerce pour votre activité et également une attestation d’enregistrement de votre entreprise auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.