Se marier au Maroc : démarches et procédures

Si vous voulez vous marier au Maroc, il faut savoir tout d’abord que ce document n’est destiné qu’à servir de guide sur le mariage au Maroc. Car les exigences peuvent varier en fonction des autorités locales et sont susceptibles d’être modifiées. Les étapes exactes varient d’une nationalité à l’autre et d’une situation à l’autre.Selon votre nationalité,  les démarches peuvent être assez simples ou longues et fastidieuses. Le mariage est un acte juridique régi par la loi marocaine et les citoyens étrangers seront soumis à ces lois.

Toutefois, il serait préférable de vous renseigner auprès de votre consulat ou de votre ambassade, ainsi qu’auprès des autorités marocaines (ministère des affaires étrangères et tribunaux de première instances spécialisés en affaires familiales), sinon si vous cherchez à entamer le processus du début à la fin, veuillez engager un cabinet expatriation au Maroc qui pourra vous guider tout au long du processus.

Types de mariages au Maroc

Les procédures varient beaucoup en fonction de votre nationalité, votre sexe ou votre religion. Un homme non musulman par exemple, qui souhaite épouser une femme musulmane peut prévoir un à trois mois pour mener à bien le processus, y compris le temps nécessaire pour se convertir à l’Islam. Par contre, la procédure est moins compliquée pour un homme musulman qui souhaite épouser une femme non musulmane. La procédure peut être plus longue que prévu pour certaines nationalités. Par exemple, les procédures pour qu’un non-Marocain se marie avec une Marocaine sont assez fastidieuses. Toutefois, les mariages dans les ambassades de certains pays d’Afrique subsaharienne prennent moins de temps à obtenir gain de cause. Vous pouvez également envisager de vous marier légalement dans votre pays d’origine, puis de célébrer le mariage au Maroc.

Procédures


Tout d’abord, vous devez obtenir une attestation nationalité et d’éligibilité au mariage dûment remplie, pour vous marier. Ce document est indispensable, quelle que soit votre nationalité. Pour l’obtenir, vous devez fournir plusieurs documents à votre consulat au Maroc, notamment votre casier judiciaire, des preuves de résidence telles que des factures, une copie intégrale de votre acte de naissance, une preuve de citoyenneté, des copies de votre passeport et des photos au format passeport. Un justificatif de domicile ou un justificatif d’hébergement peut être demandé.

D’autres documents peuvent être demandés lors de ce processus de mariage,  tel que :

  • En cas de divorce, fournissez l’original ou des copies certifiées conformes de la preuve de la dissolution de tout mariage antérieur.
  • Si l’ex-conjoint est décédé, fournir l’original ou une copie certifiée conforme de son certificat de décès.
  • Fournissez l’original ou une copie certifiée conforme de votre certificat de naissance.
  • Preuve d’emploi de l’employeur à votre pays ou de la source de revenu.
  • Une déclaration écrite indiquant votre intention de vous marier au Maroc.
  • Si vous résidez au Maroc, une copie de la carte de séjour.
  • Si vous résidez au Maroc, obtenez un extrait de casier judiciaire marocain auprès du ministère de la justice à Rabat. Dans des cas, il vous sera demandé le casier judicaire de votre pays.
  • Si vous êtes de sexe masculin, une déclaration notariée de la confession religieuse ou une copie certifiée d’un document de conversion à l’Islam. Les documents de conversion sont obtenus auprès des Adouls, ou des notaires religieux ou judiciaires, au ministère de la justice, et sont notariés par eux. Les femmes n’ont pas besoin de ce document.
  • Un certificat médical de bonne santé délivré par un médecin au Maroc.
  • Quatre (4) photos d’identité récentes (3cm x 4cm).

Quelle que soit votre nationalité, vous et votre conjoint devrez ensuite produire un certificat de naissance, un certificat de résidence, un certificat prouvant que vous n’êtes pas déjà marié, une copie de la carte d’identité nationale et une photo au format passeport. Lorsque vous demandez un certificat de mariage, vous recevez un questionnaire à remplir ainsi qu’une brochure sur le mariage. Ces documents peuvent être remis à votre ambassade ou à votre consulat.

Vous devrez traduire en arabe l’attestation de mariage ainsi que tous vos documents étrangers.

Si vous épousez un citoyen marocain, votre consulat ou votre ambassade procédera à la publication des interdictions qui détermineront qu’il n’y a pas d’objection à votre mariage. Les interdictions seront publiées dans votre pays de résidence à la mairie la plus proche de votre domicile pendant 10 jours. Toutefois, les procédures peuvent être plus longues. Vous pouvez recevoir votre certificat de capacité à se marier après deux mois.

Vous pouvez être interrogé avec votre futur conjoint afin de déterminer la véritable nature de votre mariage, en particulier si vous épousez un citoyen marocain.

Célébration du mariage

Pour se marier sur le territoire marocain avec un citoyen marocain, il faut obtenir la permission des autorités locales. Pour ce faire, vous devez en faire la demande auprès du procureur du Roi. Vous devez d’abord consulter l’Adoul, ou un officiant, qui officiera votre mariage. Une fois votre dossier constitué, vous vous présenterez à nouveau au tribunal de la famille devant le procureur du roi, et la préfecture de police se renseignera sur votre demande de mariage. Si vous épousez un citoyen d’un autre pays, cette étape ne sera pas nécessaire.

Une fois ces formalités accomplies, vous obtiendrez l’accord du tribunal de la famille pour votre mariage. Après quoi, vous pouvez enfin commencer à organiser votre fête de mariage!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *